Sorop-logo

60 ième Anniversaire du Soroptimist International de Belgique


Qu’ est-ce que le Soroptimist International (S.I.) :

Le Soroptimist est un serviceclub interprofessionel féminin.

L’esprit et les buts sont contenus dans le nom de l’Association qui lui-même est dérivé des mots latins « Soror »(soeur) et « Optimum » (le meilleur).

Les soroptimistes s’efforcent d’atteindre un haut niveau dans l’exercice de leur profession et essaient par conséquent d’y développer une dimension sociale et humaine.

Une attention particulière est donnée :

En 1921 le premier club soroptimiste est fondé à Oakland en Californie. La première branche européenne apparait au printemps 1924 à Londres et de nouvelles pousses s’étendent rapidement vers le continent, à Paris (1924) et à La Haye (1927). De nouveaux bourgeons s’épanouissent à Anvers (1930) et à Bruxelles (1938).

À ce moment la branche belge du Soroptimist s’avère suffisamment solide pour devenir une plante autonome et ainsi est fondée l’Union Belge (SIB) .

25 unions dont l’Union Belge (SIB) appartiennent à la Féderation Européenne (SIE).

Il existe également trois autres fédérations : les fédérations des Amériques, la fédérartion de Grande-Bretagne et d’Irlande et celle du Sud-Ouest Pacifique.

Le« Soroptimist International » (SI) regroupe ces 4 fédérations.

Que fête le Soroptimist International de Belgique (SIB) ?

L’Union Belge du Soroptimist International est née en 1939 et célèbre par conséquent son 60-ième annversaire. Loin d’être en pré-pension elle fête le 26 et 27 juin à Anvers dans un élan pour une nouvelle jeunesse.

Comment le SIB conçoit-il cette fête ?

Pendant un week-end culturel « Van Dyck » la « Fondation  du Soroptimist International de Belgique - 50° ANNIVERSAIRE-asbl » allouera un prix de 400 000 Fr Belges.

Ce prix sera décerné à une femme qui s’est distinguée dans un domaine scientifique et/ou socio-culturel en rapport avec les six champs de programme du SI :

Le projet qui sera financé doit être national et cadrer dans le thème « Enfant et Violence » qui a été choisi par notre Présidente européenne, Hélène Van Themsche, comme thème de programme d’action pour la période de son mandat (1998-2000). Le terme « violence » peut être interprèté au sens large de tout obstacle au développement et à l’épanouissement des enfants et des adolescents.

Les dossiers des projets envoyés ont été étudiés et sélectionnés par la Commission d’ Arbitrage du SIB.

Adjudication du prix

Après délibération le prix a été décerné à Pascale De Becker, collaboratrice scientifique dans le département Médecine Interne, AZ-VUB à Bruxelles.

Le jury a estimé que cette jeune femme s’est distinguée d’une manière particulière dans la recherche pour un diagnostic et une possible thérapeutique dans le syndrome de la Fatigue Chronique chez les enfants et les adolescents. Cette maladie chronique et invalidante, souvent encore mal reconnue, marque injustement ces enfants d’une tare sociale. Elle doit donc être considérée comme une forme de violence vis-à-vis de ces enfants.

Qui est cette lauréate ?

Pascale De Becker Pascale De Becker a 27 ans et est Licenciée en Kinesithérapie et Revalidation Motrice.
Elle est assistente à la VUB, département Médecine Interne, et prépare un doctorat sur le sujet : "Epidemiologische , pathofysiologische en neuro-endocriene aspecten van Chronic Fatigue Syndrome."

Pascale De Becker travaille depuis 1994 à de nombreuses publications et conférences sur le Syndrome de la Fatigue Chronique.
En 1995 elle organisa le congrès international "First World Congress on Chronic Fatigue Syndrome and related disorders".

En 1998 elle obtint le prix "American Association for Chronic Fatigue Syndrome’s Junior Investigator Award" en récompense de ses recherches scientifiques fondamentales sur ce syndrome.

Qu’est -ce le Syndrome de la Fatigue Chronique (S.F.C.) ?

Le Syndrome de la Fatigue Chronique (S.F.C.) est une maladie qui fut déja plus ou moins décrite au 19° siècle. Depuis ces dix dernières années il commence à retenir l’attention médicale. Le nombre de patients augmente et les enfants semblent de plus en plus être atteints par cette maladie. En Grande –Bretagne le S.F.C. est la cause la plus fréquente de l’absence scolaire prolongée.

On estime qu’actuellement 1 ‰ à 1,5 ‰ de la population serait atteinte par la maladie. En Belgique il y a momentanément quelques 15 000 cas répertoriés. Le nombre pourrait cependant être plus élevé car beaucoup de médecins ne reconnaissent pas encore la maladie.

Cette maladie invalidante présente les caractéristiques suivantes:

Cette maladie a des symptomes communs avec la Sclérose en Plaques, le SIDA, la Maladie de Alzheimer et la dépression mais par sa spécificité elle n’appartient à aucune de ces catégories.

Le Projet:

Le prix SIB sera attribué au financement d’une étude scientifique sur les infections à mycoplasme qui induisent le SFC chez les sujets jeunes.

Des échantillons de sang seront prélevés chez 30 patients et envoyés à un laboratoire spécialisé aux Etats-Unis. Un traitement par antibiotiques spéciaux pendant 6 mois sera proposé aux patients dont le sang se sera révélé positif pour un ou plusieurs types de mycoplasme. A la fin de ce traitement le même examen sanguin sera effectué pour évaluer l’efficacité de ce traitement.